Présentation

Nous sommes entrés dans le mode de vie zéro déchet il y a environ 3 ans après avoir participé à un nettoyage de plage…

En voyant tous ces déchets, nous nous sommes demandés ce que devenaient les déchets que ramassaient les éboueurs… Et là, nous avons compris qu’il fallait agir et changer nos habitudes de vie ! A l’époque, on recyclait et on compostait déjà.

Petit à petit, nous réduisons nos poubelles – recyclables et non recyclables – et actuellement, nous produisons environ 220 g de déchets par personne/jour à la maison contre un peu plus d’1 kg en moyenne en France. Et contrairement à la poubelle moyenne qui contient environ 30 % de biodéchets, nous nous en produisons 74 % qui sont évidemment gérés par nos poules ou nos petites bêtes du composteur ! Ensuite nous produisons environ 23 % de recyclable par jour et par habitant et enfin 3 % de poubelle noire (toujours par jour et par habitant).

Nous achetons en vrac et quand on doit acheter avec emballage, nous privilégions le verre que nous conservons pour faire nos conserves l’été ou les produits cosmétiques. Nous en donnons aussi une bonne partie au magasin vrac dans lequel nous nous servons.

Nous avons pesé nos déchets pendant tout le mois de novembre 2018 donc les chiffres ont peut-être bougés depuis ! Nous ne sommes pas encore arrivés au zéro déchet mais il faut se dire que chaque déchet en moins dans la poubelle est une victoire !

J’ai créé le groupe Facebook Réduisons nos déchets en Corse en mai 2018 pour aider les citoyens à réduire leurs poubelles. C’est plus facile quand on est accompagné et plus rapide !

Mais tout le monde n’a pas Facebook donc voilà le site !

J’entends certaines remarques telles que :

« C’est facile d’être ZD quand on n’a pas d’enfant ! » ou dans le même style « C’est facile d’être ZD quand on est prof, vous êtes tout le temps en vacances ! »

C’est certainement plus facile mais je ne pense pas que le zéro déchet soit réservé aux chômeurs célibataires sans enfant… Tout est question d’organisation et de volonté ! Mon mari et moi travaillons énormément et nous arrivons malgré cela à réduire drastiquement notre production de déchets…

En réalité, une seule question doit être posée : que voulons-nous transmettre aux futures générations ?

Bonne réduction des déchets et n’hésitez pas à nous envoyez un mail s’il manque des informations sur le site…